Souvenirs et Nostalgie #1 – Pokémon – Ils nous ont tous attrapés !

Tout commença sur les bancs de l’école primaire, où je découvris l’univers fantastique et coloré des Pokémon. Ces petites créatures aux pouvoirs divers et variés ont frappées le monde en 1996 sur Gameboy pour ne plus jamais s’arrêter de plaire et de perdurer sur de nombreux supports.

De mon côté c’est un peu plus tard que l’histoire Pokémon commença, vers les années 1998 avec l’arrivée du dessin animé sur TF1. J’avais environ 7 ans et je commençais tout juste à être assez grand pour choisir mes programmes et surtout commencer à appréhender des choses originales et nouvelles. La série s’imposa d’elle-même, d’autant plus que l’époque du Club Dorothée était révolue, plus de Chevalier du Zodiaque, plus d’Ecole des Champions … Je suis devenu fan dés les premiers épisodes, comme de nombreux petits, mes mercredis matins devenaient une ode aux Pokémon, c’était magique, c’était bon, c’était fait pour moi et je peux vous dire que j’étais un bon public. La série télé mettait en avant Sacha, un jeune garçon au style reconnaissable vivant à Bourg Palette, qui rêvait de devenir le plus grand dresseur Pokémon. Son aventure commence avec, à ses côtés, le plus que célèbre Pikachu, cette petite bête jaune à la fausse allure de souris à oreilles pointues et au langage limité. Il croisera par la suite des têtes sympathiques qui l’accompagneront comme Pierre, l’éternel dragueur loser, ou encore Ondine, la jolie rouquine. Malheureusement pour notre bon Sacha, son ascension n’allait pas être de tout repos à cause de la Team Rocket au slogan plus que classe, composée des deux débiles que sont Jessie et James et commanditée par le vilain et riche Giovanni (qui a lui aussi l’objectif  de devenir le Maître de tous les Pokémon), qu’il croisera tout le long de son périple. Une simplicité accablante qui fera tout le succès de cette série jusqu’à atteindre plus de 15 saisons, de très nombreux films et des millions de fans dont bibi.

Image de prévisualisation YouTube

Mon amour pour l’animé me poussa à élargir la chose, c’est alors que je me mis aux vignettes, aux stickers à collectionner avec l’album qui va bien. Mes détours du midi par le kiosque devenaient quotidiens.  C’était encore l’époque des 150 (heureusement pour mon argent de poche) et je peux vous dire que la court de l’école ressemblait plus à Wall Street qu’à une court de récréation, ça marchandait à tout va, avec des offres pour les potos, on volait les petits et on se faisait racketter par les plus grands, on apprenait le métier quoi.  C’était un truc de fou, on commençait tous à devenir des commerciaux sans foi ni loi. Notre plus grand plaisir était de surestimé des cartes communes aux non- initiés (et plus jeunes bien sûr) afin de les berner méchamment, quel régal. Petit mais déjà monstrueux, je suis certain que ce marché aux stickers à révélé de nombreux traders ou autres commerciaux sans scrupules.

IMG_1528

Mon album qui a un petit peu souffert …

Les stickers c’était bien mais quand même limités, cela restait de la pure et simple collection, il était temps de se mettre aux cartes à jouer !  Encore plus chères, encore plus nombreuses et surtout mieux, ces cartes et plus précisément ce jeu sont devenus la principale occupation des gamins de l’école primaire en passant par le collège. En plus d’être un jeu Pokémon, il était et est encore très simple ainsi il permettait donc de toucher un publique extrêmement large et déjà super nombreux. Je ne me souviens pas super clairement des règles mais chaque joueur possédait un deck (à nombre de carte variable en fonction de la partie), il fallait donc bien choisir ses cartes afin d’avoir un jeu équilibré et puissant. Un deck devait se composer de cartes « monstres » et de cartes « Energie » sans oublier les cartes « Dresseur ».  Les cartes monstres représentaient les Pokémon avec leur niveau, leurs attaques et tout. Les cartes « Energie»  servaient à lancer une attaque en la lançant en l’air tandis que les cartes « Dresseur » permettaient d’enlever des dégâts subis ou de piocher des cartes supplémentaires par exemple. Il y avait bien sûr des cartes plus rares que d’autres, il était donc encore question de collection tout en recherchant à enrichir son deck de petites perles afin d’écraser ses copains. C’était vraiment super bien et en plus d’être un jeu cela nous apprenait à compter (calcul mental), à suivre des règles bien définies et savoir se respecter tout en ayant l’esprit de compétition.

IMG_1536

Mon joli petit paquet de carte.

C’est quelques mois plus tard que les jeux vidéos se sont présentés à moi. Ma première expérience portable a commencé avec une gameboy color et pas n’importe laquelle car ce matin là, le vieux barbu m’a apporté la Special Edition Pokémon toute vêtue de son jaune pétant et de ses pikachu  et pichu sur les bordures de l’écran. Je dois avouer qu’au début je payais pas de mine avec elle dans la court de récré (comme disent les jeunes qui ont du swag) mais au final c’est quand même la classe. J’ai donc commencé tard à jouer à Pokémon sur console, la version cristal est la première à laquelle j’ai jouée, il y avait encore plus de Pokémon qu’avant et encore plus de contenu. Ce jeu est culte, je ne pense pas avoir besoin de vous rappeler le gameplay et  l’histoire car tout les jeux de la licence utilisent la même base ultra efficace et ultra addictive avec le combat au tour par tour, les phases de gestion de ses Pokémon, les captures, le pokédex, le conseil des 4 et cetera et cetera. Ce jeu permettait de nombreuses choses comme de pouvoir récupérer un cadeau (par jour) en reliant une console à une autre, ou encore de faire évoluer ses Pokémon plus rapidement en les échangeant avec ses amis dans le bus lors de voyages scolaires tous plus intéressants les uns que les autres grâce à cela. C’est le premier jeu qui m’a rendu malade à force de jouer, j’y jouais absolument tout le temps, c’était juste génial et grâce à ma petite lampe accessoire que je pouvais brancher sur la gameboy, je pouvais même y jouer la nuit en toute discrétion.

IMG_1539

Au-delà du divertissement de base, je possède aussi de nombreux autres objets signés de la licence made by Nintendo, de collection pour certains et très mauvais voir faux pour d’autres. Mes préférés sont les 3 petites figurines de Pikachu, Salamèche et Carapuce que je trouve toujours aussi jolies.

IMG_1541

Qu’ils sont mignons les pépères.

 C’est ainsi que les Pokémon m’ont accompagnés de nombreuses et jolies années pendant mon enfance, c’est avec nostalgie que je repense à tout ces moments passés en leur compagnie.

Vous êtes sûrement nombreux à partager cela avec moi et je sais que pour beaucoup encore, les Pokémon continuent leur chemin avec de nouveaux films et les nouveaux jeux qui sortent encore en masse mais pour ma part, cette période est passée même si j’aime toujours autant ces petites bêtes à l’allure subtilement débile (et tout de même attachante).

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

5 Commentaires pour “Souvenirs et Nostalgie #1 – Pokémon – Ils nous ont tous attrapés !”

  1. Rant dit :

    Pika pika chuuuuu.

    J’étais un pro à l’époque, mes pokémons avaient des niveaux de malade. Je me souviens de mon tortank surpuissant. Merci Wipness.

  2. Alice52 dit :

    Moi je préfère les  » Chimpokomon « 

  3. Pokemon attrapez les touuuuuus!!! Que de souvenirs 🙂

  4. Fatima dit :

    Sa me manque trop …

  5. Lambert dit :

    Bonjour, j’imagine bien que je rêve mais voilà qui ne tente rien n’as rien et en lisant ton article tu (oui excuses moi d’avance pour le tutoient)m’as parus vraiment du genre sympa et voilà mon fiancé et moi ne partageons pas tellement d’activité ou de loisir sauf… : Tada!! : Les pokemons, et lui son préférer bah c’est carapuce, donc je rêve de lui offrir comme cadeau de mariage la même figurine que la tienne, donc je voulais savoir petit (on peut toujours rêver) si tu accepterais de la vendre et petit deux si non, connais tu un lieux on je pourrais l’acheter? Je ne sais même pas si tu lis encore les commentaires mais qui sais j’aurai peut être un peu de chance!

    En tous cas un grand merci pour ton articles déjà et toute belle continuation en espérant une quelconque réponse,

    Et attrapes les tous!

Laissez un commentaire