BATMAN SILENCE – LA CRITIQUE – SILENCE EST MERE DE PERFECTION

Lorsque l’on commence à lire un Batman, on se demande toujours dans quoi on va tomber. Le nombre d’artistes qui ont touché au Batou est immense, parfois presque autant que le talent de certains de ces artistes. À chaque fois on sent une différence de style et d’ambiance, quand à l’histoire même si elle utilise à chaque fois les mêmes détails cruciaux et inévitables, elle avance, évolue ou encore se métamorphose en quelque chose de complètement décalé. Certains ont su révolutionner les aventures de la chauve souris (Morisson) et d’autres ont su la magnifier et gratifier les fans d’une bonne grosse dose de fan service et de classe. Silence fait parti de cette deuxième catégorie.

Si vous suivez l’actuelle série Batman par Scott Snyder et Greg Capullo, vous vous retrouvez avec un Batman désarmé et impuissant face à une cour des hiboux omniprésente dans Gotham. Avec Silence, tout se focalise sur un personnage mystérieux, vêtu d’un long manteau et recouvert de bandelettes, un style semblable à l’homme invisible. Pour notre plus grand plaisir ce dernier aura le luxe de « recruter » les plus importants et les plus charismatiques personnages de la licence, vilains ou héros.

Sous le titre Hush en VO (chut), Silence est l’œuvre de deux très grands noms du comic book, j’ai nommé Jeph Loeb et Jim Lee. Rien que ça. Urban Comics nous permet encore une fois de gratiner notre expérience VF DC COMICS avec une superbe édition à la hauteur de leur succès. Cette édition comprend l’intégralité de l’arc Hush et compte 384  pages de pur délice car cette édition correspond à l’absolute édition originale et ce pour 35 euros.

allée du crime

Après une courte introduction par Alfred qui a pour but de replacer le contexte de Batman, nous arrivons aux côté de ce dernier essayant de sauver un petit garçon kidnappé par un certain killer croc bien différent de d’habitude. Ce genre d’opération n’est pas de son genre et son besoin d’argent est soupçonneux. En effet le reptile est plus bestial que d’ordinaire, il semble avoir une motivation autre que d’habitude, cela intrigue notre Bruce Wayne de Batman qui ne sait pas encore dans quoi il se lance. Car cette aventure va très vite lui réserver bien des surprises sous forme de rencontres toutes plus fortuites les unes des autres. Au fil de sa réflexion,  son enquête mènera Batman à découvrir la mise en place d’un véritable complot contre lui-même. Les individus concernés par cette affaire semblent différents, quelque chose les chamboule tous tandis qu’un mystérieux personnage fait son apparition, Silence.  Et alors que Batman ignore tout de son existence, nous lecteurs, nous sommes spectateurs de la monté en puissance de ce personnage qui semble guidé par une immense soif de vengeance, cependant les détails n’en restent pas moins flous. Une très grande aventure commence pour le Batou, pour notre plus grand plaisir nous verrons l’arrivée des plus grands et populaires personnages de DC COMICS, de Catwoman à Poison Ivy en passant par Superman et Nightwing sans oublier le joker et gueule d’argile ainsi que bien sûr Silence qui s’apparente à un marionnettiste contrôlant tout ce beau petit monde.

hush perso feu

Que vous dire à part que ce titre pue la testostérone et la classe de toutes ses cases. Les phases épiques pleuvent à foison au moins autant qu’il pleut  à Gotham. Les fans de Batman et de l’univers DC se régaleront jusqu’à plus soif. L’enquête est trépidante et nous tient du début à la fin en nous proposant des rencontres, des combats et de la romance comme tout fan du Batou en a toujours rêvé.

Passons au visuel. Tout pourrait se résumer en citant le nom de Jim Lee. Le dessinateur divin adulé par tous. Jim Lee s’est occupé des plus grosses licences du genre au travers de sa carrière. Je vous laisse lire le dossier de Rant à propos de ce dernier pour tout comprendre et tout savoir. Son dessin est exceptionnel et il n’a plus rien à prouver à part de nous ravir de son talent à chaque titre. Avec Batman Silence, les combats sont encore plus épiques, Gotham est encore plus sombre, les filles super sexy, les vilains encore plus vilains et Batman a plus de classe que jamais.

aperçu batman

 Avec un graphisme très différent du Batman de Capullo et Snyder vous vous régalerez avec une autre aventure sous forme de one shot de toute beauté qui vous permettra de découvrir les dessins de Jim Lee et la qualité d’écriture de Jeph Loeb. C’est un pur régal, je ne saurai quoi vous dire d’autre que de courir chez votre libraire préféré, pauvres fous ! Vous n’avez pas envie de passer à côté de cette petite folie.

 

♦ Éditeur: Urban Comicscover

♦ Scénario: Jeph Loeb

♦ Dessin: Jim Lee

♦ Collection: DC Essentiels

♦ Public:  Ado/Adulte à partir de 12 ans

♦ Date de sortie:  10/05/2013

♦ Pagination: 372 pages

♦ Prix: 35 €

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

3 Commentaires pour “BATMAN SILENCE – LA CRITIQUE – SILENCE EST MERE DE PERFECTION”

  1. Rant dit :

    Pour ceux qui seraient curieux, je recommande FORTEMENT « Le Cœur de Silence » ou en VO Heart of Hush, très bon lui aussi.

    Très bonne critique et très bonne introduction à l’univers de Batman.

  2. Riddler dit :

    J’ai aussi adoré ce comics, surtout pour la révélation finale qui est cachée par l’enquête sur l’identité de Silence, qui est volontairement très facile à deviner !

  3. job-green dit :

    Il a une personnalite tenebreuse et calme, bien que parfois il se mette dans de terribles coleres et commence alors a tirer sur tout ce qui bouge. C’est l’oppose de Batman du point de vue psychologique, car il a essaye de tuer ses parents a l’age de 8 ans en trafiquant les freins de la voiture et la survie de sa mere a fait de lui Silence tandis que c’est la mort des parents de Bruce Wayne qui a fait de lui Batman.

Laissez un commentaire